La grand-mère

Dansez, fillettes du village,Chantez vos doux refrains d’amour :Trop vite, hélas ! un ciel d’orageVient obscurcir le plus beau jour.En vous voyant, je me rappelleEt mes plaisirs et mes succès ;Comme vous, j’étais jeune et belle,Et, comme vous, je le...

La feuille

— De ta tige détachée, Pauvre feuille desséchée, Où vas-tu ? — Je n’en sais rien. L’orage a frappé le chêne Qui seul était mon soutien. De son inconstante haleine, Le zéphyr ou l’aquilon Depuis ce jour me promène De la forêt à la plaine, De la...

Dernier Madrigal

Quand je mourrai, ce soir peut-être, Je n’ai pas de jour préféré, Si je voulais, je suis le maître, Mais… ce serait mal me connaître, N’importe, enfin, quand je mourrai. Mes chers amis, qu’on me promette De laisser le bois… au lapin, Et,...

Le baiser.

Comme une ville qui s’allume Et que le vent achève d’embraser, Tout mon cœur brûle et se consume, J’ai soif, oh ! j’ai soif d’un baiser. Baiser de la bouche et des lèvres Où notre amour vient se poser, Plein de délices et de fièvres, Ah !...

Ce qui dure.

Le présent se fait vide et triste, Ô mon amie, autour de nous ; Combien peu de passé subsiste ! Et ceux qui restent changent tous. Nous ne voyons plus sans envie Les yeux de vingt ans resplendir, Et combien sont déjà sans vie Des yeux qui nous ont vus grandir ! Que de...

Bêtise de la guerre.

Ouvrière sans yeux, Pénélope imbécile, Berceuse du chaos où le néant oscille, Guerre, ô guerre occupée au choc des escadrons, Toute pleine du bruit furieux des clairons, Ô buveuse de sang, qui, farouche, flétrie, Hideuse, entraîne l’homme en cette ivrognerie, Nuée où...